Déjà vus

Plenitude Agrandir l'image

Plenitude

Plenitude

Neuf

Oeuvre : plénitude

Artiste : Juan

Technique : photographie numérique

Format : 30 x 40

Plus de détails

1 Article

Attention : dernières pièces disponibles !

358,80 € TTC

En savoir plus

plénitude

Dès son application la photographie engage l’homme dans un nouveau processus. L’objectif photographique élargit notre champ de vision et devient une fenêtre ouverte sur le monde. La photographie nous permet avant tout de regarder avec amour tout ce qui existe, tout ce qui se manifeste en tant qu’objet unique concevable, abstrait, concret, réel ou imaginaire.

Ici le choix du cadrage et de la lumière traduit une recherche esthétique avec comme priorité une notion d’équilibre entre les espaces, les volumes, les gammes de tons pâles et foncés de bleu, les contrastes des couleurs blanc, bleu, rouge. La ligne d’horizon divise la scène en deux parties traçant une frontière entre le ciel et l’océan, entre la voile et la coque d’un navire posé sur le plan d'eau tel une équerre.

" L’art est toujours plus abstrait que nous l’imaginons. La forme et la couleur nous parlent de forme, de couleur et tout s’arrête là." (Oscar Wild)

En son épure, l’esthétique des photographes réside dans une attitude portée à faire de l’œuvre d’art le lieu par excellence des aventures perceptives. Cette disposition oblige l’artiste à dépasser le domaine des illusions d’optique au pro­fit de jeux visuels autrement signifiants et démonstratifs. La fonction de l’œuvre, relativement au processus de la perception, c’est d’induire des “déplacements” non plus seulement mentaux, mais aussi physiques. A l’œuvre photographique échoit de prendre en charge la profondeur de l’espace, mais aussi le temps, à travers la durée de l’acte de perception. Caractère fondamental, dès lors, de la recherche photographique, conditionnant à la fois la forme et la mise en mouvement par superpositions spatiales, oppositions de formes et de couleurs créant un effet d’association, formes abstraites ordonnancées de manière géomé­trique, idée d’un continuum entre la surface de la photo et l’extérieur (l’espace même dans lequel se déploie la perception).

 

  • Blog